La Société de Ballet du Québec

Vision et mission

STRUCTURE

La Société de Ballet du Québec est un organisme de bienfaisance sans but lucratif ayant comme vocation, l’ouverture à l’international du ballet classique au Québec. Composé de bénévoles impliquées dans le milieu de la danse classique, à Québec, la Société de Ballet du Québec fut fondée par Madame Christiane Bélanger en . Artiste de la danse, Madame Bélanger a aussi fondé le Ballet de Québec, l’École du Ballet de Québec et le Centre Uriel, diffuseur en ballet classique.

Organisme strictement caritatif, la Société de Ballet du Québec s’est donné comme mission de favoriser le développement du ballet classique, au Québec et de promouvoir son rayonnement tant au niveau national qu’international, par la poursuite de l’excellence. Les dons recueillis de toutes espèces ne pourront servir à une autre cause que celle du développement de nos jeunes talents et de leur rayonnement à travers le monde. (Selon la loi sur l’enseignement privé L.R.Q.,C.E-9.1 )

La Société de Ballet du Québec se propose aussi de regrouper en une personne morale, l’ensemble des personnes intéressées .à contribuer au développement du ballet classique au Québec de même qu’au rayonnement international des institutions canadiennes de formation en ballet classique.

FINANCEMENT

Elle peut recevoir et administrer des dons, legs ou toutes autres contributions en argent, valeurs mobilières ou immobilières. Elle peut aussi lancer des campagnes de souscriptions dans le but de recueillir des fonds destinées à ses œuvres de bienfaisances.

La Société peut, en outre, selon les dispositions du code civil du Québec, consentir une hypothèque, même ouverte, sur une universalité de biens meubles ou immeubles, présents ou à venir, corporels ou incorporels, conformément à l’article 34 de la loi sur les pouvoirs spéciaux des personnes morales.

En cas de liquidation de la personne morale, ou de distributions de ses biens, ces derniers seront dévolus à

ACTIVITÉS

Par ailleurs, la Société de Ballet du Québec tient aussi à promouvoir l’éducation et à encourager l’excellence scolaire par la remise de bourses d’études favorisant l’accès à des écoles de ballet de réputations internationales. Ces mesures permettront aux jeunes talents qui souhaitent une carrière internationale de réaliser leurs rêves.

L’éducation du public moyen, quant à sa capacité d’apprécier le ballet classique, ne sera pas en reste puisque la Société entend lui offrir des présentations d’œuvres de répertoire ou d’un choix artistique de haute qualité.

La Société de Ballet du Québec se propose, en outre, de promouvoir l’éducation en ballet classique et contemporain en proposant des classes de maîtres au public, aux étudiants en ballet et aux professionnels de la danse.

De même, elle projette de promouvoir l’excellence dans le domaine du ballet classique et du ballet contemporain en organisant des compétitions lors de concours où les participants pourront se voir décerner des prix ou bourses d’études selon des critères établis.

HISTOIRE ET BUT DU CONCOURS

Née de l’inspiration créatrice de Madame Christiane Bélanger, à la suite du Ballet de Québec, de l’École du Ballet de Québec et du Centre de diffusion Uriel, la société de Ballet du Québec, d’ abord répertoire pour le milieu canadien de la danse, au service des danseurs, elle est vite devenue une organisation se proposant de faire connaître le ballet à l’international. Et c’est justement dans cet objectif qu’elle chapeautera, en 2020, une compétition internationale de même que le développement d’un programme de formation internationale grâce au projet de Compétition Internationale de Ballet du Canada ( IBCCQC ).

La réalisation d’œuvres musicales internationales destinées au ballet sera aussi au nombre de ses projets. Notons que ces concours regrouperont autant les jeunes danseurs qui étudient cet art comme loisir que ceux qui souhaitent en faire leur profession.

Le déroulement de compétitions permettra au public présent de connaître davantage le ballet et aux différents corps pédagogiques d’enrichir leurs propres méthodes au contact de leurs pairs. Les jeunes danseurs, pour leur part, auront l’avantage de se voir placés dans des conditions similaires à celles qu’ils rencontreront dans l’exercice de leur métier et qui ne manquera pas de les conduire à un dépassement et une véritable réalisation dans ce beau métier de danseur ou danseuses de ballet classique ou contemporain. Quant aux villes hôtes, il va sans dire qu’un tel évènement ne manquera pas de leur permettre une grande visibilité tant dans le domaine de la danse que dans celui de la culture en général.

Cette compétition internationale de ballet, réalisée en partenariat avec la Société de Ballet de Québec, la Société de Ballet d’Ottawa et l’Académie du Ballet Métropolitain de Montréal se tiendrait au Théâtre de la Cité Universitaire de L’Université Laval, les 3,4 et 5 avril 2020. Plusieurs compagnies, écoles et danseurs de ballet s’y trouveraient réunis pour un grand rassemblement des adeptes de cet art.

Bien que ce déroulant dans la ville de Québec cet événement se trouverait jumelé à l’Académie du Ballet Métropolitain de Montréal et à la Société de Ballet d’Ottawa.

De plus, des invités de marque comme Les Grands ballets Canadiens, le Royal Winnipeg Ballet, l’École Liliane Bimont de Guadeloupe, le Ballet Jorgen de Russie, le Boston Ballet et le Washington Ballet de même que les organisateurs du concours Danxica de Cancun au Mexique, ne manqueront pas d’assurer à tous une incomparable visibilité internationale. Une soirée de gala permettra de souligner le mérite des gagnants et l’importance de la participation de tous.

Mentionnons aussi que cette occasion extraordinaire pour la ville de Québec de faire rayonner à l’internationale, non seulement sa beauté et ses installations sportives, mais aussi son engagement pour les arts, ne serait pas sans lui mériter d’intéressantes retombées touristiques et culturelles.

PHILOSOPHIE DU CONCOURS

Les organisateurs de ce grand concours tiennent à ce que les compétitions qui y prendront place se déroulent dans un esprit de participation où chacun et chacune aura l’occasion de donner le meilleur de lui-même. Il y aura, bien sûr, la remise d’un premier prix selon des critères bien établis, mais les autres participants n’en seront pas, pour autant, laissés pour compte.

En effet, une médaille de participation sera remise à chaque participant de même qu’un certificat attestant non seulement sa participation mais surtout son talent et les efforts consacrés à son développement. Cette attestation sera signée par tous les membres du jury.

De plus, tous les gagnants prendront part à une présentation collective qui clôturera le gala sur une note inclusive et participative.